Voyage en Ethiopie : à la découverte des 1001 animaux du pays

L'Ethiopie est une destination privilégiée pour les amoureux de la nature et les photographes animaliers en raison de la diversité de sa faune. En outre, la découverte des espèces endémiques du pays est l'un des thèmes incontournables d'un voyage en Ethiopie
voyage-en-ethiopie-animaux

La diversité géographique de l’Ethiopie, avec ses hauts plateaux, ses rivières dans des vallées encaissées, ses forêts denses, et ses lacs, explique la variété de ses écosystèmes et de la faune qui s’y développe.

L’Ethiopie regorge d’endroits privilégiés pour l’observation des animaux. A ce jour, ce pays compte en effet 279 espèces de mammifères, 201 types de reptiles, 150 poissons, 63 amphibiens, et surtout plus de 860 espèces d’oiseaux : si le compte est bon, on en est à un peu plus que les 1001 animaux promis ! 😉

Toutes les photos publiées dans cet article ont été prises par Francis Terrassier ; les liens ci-après permettent d’accéder à ses superbes albums photos d’oiseaux d’Ethiopie

Les oiseaux d’Ethiopie – partie 1

Les oiseaux d’Ethiopie – partie 2

Lors de votre voyage en Ethiopie, découvrez les réserves et parcs nationaux répartis sur tout le territoire

Les caractéristiques géographiques de l’Ethiopie constituent un facteur déterminant de l’isolement de sa flore et de sa faune durant des millions d’années, phénomène qui a favorisé l’émergence d’espèces endémiques.

Pour une information plus détaillée sur ces réserves et les animaux qu’on y rencontre, reportez-vous au tableau en fin d’article, qui ne mentionne toutefois que quelques-uns des 21 parcs nationaux et douzaine de sanctuaires ou espaces protégés que compte l’Ethiopie.

-A respectivement 700 et 800 kms au sud est d’Addis Abeba, le parc national de l’Omo et celui de Mago abritent de gros mammifères tels buffles, élans, girafes, zèbres…et 300 espèces d’oiseaux peuplent le premier nommé. Guépards, lions et léopards, bien que présents comme sur d’autres sites en Ethiopie, ne peuvent qu’exceptionnellement être aperçus.

Le parc national Gambella situé 200 kms au nord des premiers cités, est fréquenté par de nombreuses antilopes et gazelles, et aussi par les éléphants et les hippopotames.

-En se rapprochant encore d’Addis (400 kms au sud-ouest), on trouve la réserve biosphère de Kafa, où prolifèrent 300 espèces d’oiseaux tels aigles, grues et autres inséparables et sentinelles d’Abyssinie, et autant d’espèces de mammifères, comme les buffles, cobes, hippopotames, primates et ratel…la liste n’est pas exhaustive.

Le parc national du NECHISAR sur le grand rift, 470 kms au sud d’Addis, avec les lacs Abaya et Chamo, constitue le paradis de 320 espèces d’oiseaux, parmi lesquels, aigle -pêcheur, bucorve d’Abyssinie, outarde kori. Vous ne manquerez pas les nombreux crocodiles (les plus imposants d’Afrique) et hippopotames qui fréquentent les berges du lac Chamo.

voyage-en-ethiopie-animaux
Crocodiles au lac Chamo
Hippopotames du lac Chamo

– Sur le même axe que le Nechisar, au sud du lac Ziway où pélicans blancs, ibis et marabouts pullulent, on trouve le sanctuaire de SENKELLE créé pour protéger l’endémique bubale de Swayne dont il ne reste plus que quelques centaines d’individus.

-A seulement 220 kms au sud-est de la capitale, 460 espèces d’oiseaux peuplent le parc national d’Awash, dont l’endémique traquet sombre, et l’impressionnant gypaète barbu. Vous y trouverez aussi des mammifères communs comme la gazelle de Sömmering, le grand et le petit koudou et d’autres très difficiles à observer comme le caracal, et autres guépards, léopards et lions.

– Les zones montagneuses recèlent elles aussi leurs trésors animaliers. Vous aurez de bonnes chances d’observer l’endémique loup d’Abyssinie dans les hautes altitudes du parc national des monts BALE (400kms au sud-est d’Addis), où vivent nyalas, guérézas et autres porc épic et rat-taupe géants.

– Plus de 800 kms au nord d’Addis, dans le parc national des monts SIMIEN, dont plusieurs sommets culminent à plus de 4000 m d’altitude, vous apercevrez comme au BALE, l’emblématique loup d’Abyssinie et l’étonnant corbeau corbivau. Le SIMIEN abrite 16 espèces d’oiseaux endémiques. Ce massif est également connu pour les gélada (singes-lions) qui y vivent en bandes pouvant atteindre 800 individus. Le SIMIEN est enfin le seul endroit où vous aurez peut-être la chance d’épier l’endémique bouquetin d’Abyssinie.

En Ethiopie les espèces endémiques sont nombreuses

Les espèces retenues pour quelques lignes de commentaires dans le présent article, sont celles pour lesquelles, je dispose de photos prises dans leur milieu.

Quelques oiseaux endémiques d’Ethiopie

le corbeau corbivau endémique d’Ethiopie peut se trouver aussi en Erythrée voisine. C’est le plus grand des corbeaux (69 cm). Il fréquente les ravins de montagne à partir de 1200 mètres d’altitude mais on le trouve également dans les grands jardins des villes. Il n’est pas craintif. Provoque des dommages dans les cultures. Se nourrit de charognes, de petits rongeurs et de restes d’alimentation humaine.

l’ibis caronculé de 65 à 75 cm préfère les prairies et les cours fluviaux des hautes terres à partir de 1500 m. on peut aussi le trouver dans les parcs urbains. Il se nourrit de vers, larves et parfois de grenouilles, souris…vous le trouvez aussi bien autour des lacs (Awasa) que dans le BALE ou sur les pelouses d’Addis Abeba.

Ibis Caronculé

l’ouette à ailes bleues mesure entre 60 et 75 cm et fréquente les plateaux humides en altitude. Certains commentaires la disent farouches, d’autres qu’elle se laisse facilement approcher. Elle broute l’herbe mais ne dédaigne pas insectes, vers et petits insectes.

Ouette à ailes bleues

le râle de Rouget d’une longueur de 30 cm, il se nourrit d’insectes aquatiques, de crustacés, petits escargots et vers de terre qu’il trouve dans les herbes ou la boue des zones marécageuses d’altitude où il vit. L’espèce, comme d’autres, est menacée par l’usage intensif des zones herbeuses par le bétail, et la conversion de ces zones en champs de céréales.

Râle de rouget

le serin à tête noire de 9 à 25 cm de longueur, est abondant sur les hauts plateaux d’Ethiopie où il se nourrit de graines de plantes comme l’étonnante lobélie géante.

Serin à tête noire

Quelques mammifères endémiques d’Ethiopie

le gelada, herbivore à 90 %, vit sur les hauts plateaux non loin de falaises où il se réfugie la nuit et en cas de danger. Les mâles se distinguent facilement des femelles ; ils sont beaucoup plus grands et plus lourds (20 kg en moyenne contre 13 kg pour les femelles) et possèdent une épaisse crinière qui leur a valu leur appellation de singe lion. En outre le torse des mâles est marqué d’une zone rouge en forme de triangle. Les geladas se déplacent en « glissant » sur leurs fesses pourvues de callosités faisant office de coussin. Leur système de relations sociales est très développé.

Gélada

le loup d’Abyssinie est le 3ème canidé le plus rare au monde. Classé parmi les espèces en danger de disparition il vit dans les zones de hauts plateaux à plus de 3000 m. Son poids est de 14 à 19 kg pour les mâles et de 11 à 14 kg pour les femelles. Ces loups se regroupent la nuit en meutes d’une quarantaine d’individus mais chassent la journée en solitaires.

Loup d’Abyssinie

le nyala des montagnes est un bovidé herbivore vivant dans les hauts plateaux entre 700 et 4200 m d’altitude en troupeaux d’une dizaine d’individus. Son poids varie de 150 à 300 kg, sa taille de 190 à 260 cm et sa vitesse de pointe est de 50 km/h. Il est relativement à l’abri de son principal prédateur, le léopard, qui n’évolue que très peu dans son environnement. Le nyala des montagnes est une espèce en voie d’extinction en raison de la destruction de son habitat et de la concurrence avec le bétail domestique.

Nyala des montagnes

Tableau de localisation de quelques espèces d’animaux en Ethiopie

            LOCALISATION OISEAUX MAMMIFERES
Parc national de l’OMO
>660 kms sud-ouest Addis – Accès problématique
>300 espèces d’oiseaux Parc national MAGO >800 kms sud-ouest Addis
Cisticole des Borans- Gonolek à nuque rouge- Irrisor Damara- mahalis de Donaldson- martin-chasseur à poitrine bleue- merle cendré  Mêmes espèces dans les 2 parcs-Bubale roux-Buffle- cercopithèque de Brazza-colobe-élan-éléphants-girafe-guépardléopardlion-oryx-petit koudou-topis- zèbres de Burchell
Parc national GAMBELA >600 Kms sud-ouest Addis – Zone frontière Sud Soudan accès problématiqueAutruche-Antilopes-antilope rouanne-bubale roux-buffle-cobe-éléphant-gazelle mongala-girafe-hippopotame-léopardlion-topis-tiang
Réserve biosphère KAFA >400 Kms sud-ouest Addis
300 espèces   mammifères
>300 espèces d’oiseaux
Aigle couronné-grue caronculée, grue couronnée- inséparable d’Abyssinie-loriot moine-perroquet à face jaune- râle de rouget- sentinelle d’Abyssinie- souimanga olivâtreBuffle d’Afrique- céphalophe- chat sauvage d’Afrique-cobe-daman-hippopotame-hyène tachetée- primates-lionléopard-ratel-serval
Parc national de GIBE SHELEKO
>180 Kms ouest Addis
>200 espèces dont beaumarquet aurore et monticole demi-roux  Grand koudou et quelques hippopotames
Parc national de NECHISAR
320 espèces d’oiseaux Lacs ABAYA et CHAMO >470 Kms sud Addis
Aigle pêcheur- bucorve d’Abyssinie- engoulevent du Nechisar-limicole-outarde koriBabouin olive-bubale de Swayne -colobe guéréza-crocodile- dik dik de Günther- gazelle de Grant- grand koudou-hippopotame-lion-zèbre de Burchell
Lac ZIWAY    
Sanctuaire de SENKELLE
191 espèces d’oiseaux
Lacs SHALA et ABIATA
>350 Kms sud Addis
Aigles pêcheur d’Afrique-marabout-ibis sacré- ombrette africaine-pélican blanc- Aigle criard-milan à queue fourchue Calaos, rolliers d’Abyssinie   Autruches à Shala AbiataBubale de Swayne-cobe des roseaux-Ourébis-Hyènes tachetées- Gazelles-phacochère à Shala et Abiata
Parc national de BORANA Sanctuaire de YABELO
>570 Kms sud Addis
Bucorve d’Abyssinie- corbin de Streseman-hirondelle à queue blancheBubales de Swayne-gazelles de Waller  
Parc national des monts SIMIEN
>830 Kms nord Addis      
Corbeau corbivau- chardonneret à tête noire-gypaète barbu-ibis caronculé-pic d’Abyssinie vanneau d’Abyssinie  Babouin hamadryas- bouquetin d’Abyssinie-chacal-colobe blanc et noir-Daman des rochers- gelada-gorille des montagnes- guib harnaché de Ménélik-léopard -loup d’Abyssinie-oréotrague
Parc national AWASH
>220 Kms sud-est Addis >460 espèces d’oiseaux    
Aigle pêcheur d’Afrique-autruche-barbu et huppe d’Afrique-fauconnet d’Afrique- francolin-gypaète barbu- messager sagittaire-outarde kori- serin à gorge jaune –traquet sombreCaracalchacal à chabraquechat sauvage-cobe à croissant-colobe guéréza-dik dik de Salt- gazelles de Sömmering- grand et petit koudou-guépardléopard-lion– oryx beïsa-phacochère-protèleserval
Parc national monts BALE >400 Kms sud-est Addis -Plus forte concentration de grands mammifères 280 espèces d’oiseauxChardonneret à tête noire– corbeau corbivau-parophasme de Galinier-râle de Rouget-sentinelle d’Abyssinie-vanneaux d’AbyssinieCéphalophe-colobe guéréza-hyène tachetée-léopard- lion-loup d’Abyssinie-lycaon-nyala-porc épic géant-rat-taupe géant
Animaux en caractères gras: rares ou difficiles à repérer

Ni rares ni endémiques, pour le plaisir des yeux

photo F Terrassier
Bergeronnette citrine
Calao à joues d’argent
Choucador
Echasse Blanche
Guépier Carmin
Martin Chasseur du Sénégal
Pygargue
Souimanga à poitrine rouge

Enfin, pour en savoir plus au sujet des sites incontournables à découvrir lors de votre voyage en Ethiopie, c’est par ici !

6 réponses

    1. Merci Annick pour votre question pertinente qui nécessiterait sans doute les développements de spécialistes dont je ne fais pas partie. Pour autant, sans doute est -il possible de dire que les espèces animales ou végétales ne connaissent pas le tracé des frontières administratives, qui sont changeants et qui peuvent couper un même écosystème. Des animaux ou végétaux peuvent donc se trouver dans les zones limitrophes de pays voisins, sans que cela leur enlève leur spécificité d’espèces endémiques. D’ailleurs certains commentaires parlent pour certains animaux d’espèces endémiques de l’Ethiopie et de l’Erythrée. Cela explique peut-être que suivant les sources, le nombre d’espèces endémiques d’un pays ne soit pas le même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Partager sur email

Articles similaires :

Rejoignez nous sur Facebook :

fr_FRFR