Découvrir l'Éthiopie

Voyager en Ethiopie émerveille d’abord par l’étendue, la beauté et la diversité de ses paysages.

L'immensité et la diversité des paysages

Qu’ils soient naturels, ou façonnés par leurs habitants, les terres éthiopienne sont tellement riches qu’elles ne peuvent être découvertes en un seul séjour compte tenu des distances, à moins de disposer d’un mois complet, ou de se déplacer en avion : hauts plateaux verdoyants à l’air frais et vivifiant, zones montagneuses (monts Simien au nord, monts Balé au sud), déserts arides (Danakil au nord), grands lacs de la vallée du Grand Rift, et même un volcan en activité (Erta Ale)…

L’agriculture occupe une place prépondérante dans l’économie du pays. Cette réalité vous saute aux yeux : partout des cultures, en étages dans les zones de hauts-plateaux, partout des animaux, dans les champs et sur les routes à la tombée du jour…

Un patrimoine culturel riche

L’Ethiopie partage l’Histoire de  l’humanité avec la découverte du fossile de Lucy. Elle a aussi son histoire comme en témoignent ses nombreux monuments religieux ou non : Eglises monolithiques de Lalibela, vestiges des châteaux de Gondar, obélisques et tombeaux d’Aksoum… Les amateurs de musées ne sont pas déçus.

Outre par le phénomène religieux avec ses fêtes (Timkat en janvier, baptême du christ), la culture éthiopienne se caractérise par ses spécialités culinaires et ses danses. 

L’accueil et la convivialité des habitants se remarquent particulièrement au moment des repas. 

En dehors de l’omniprésente ingera, crêpe de farine de tef qui fait office à la fois de pain et de fourchette (garantie sans gluten), on apprécie les saveurs des shiro, doro wat, kefto et autres tibs… En contemplant le spectacle déconcertant des mouvements d’épaules des danses traditionnelles.

En fin de repas, ou même sans repas, il ne faut pas manquer la cérémonie du café, symbole de l’hospitalité éthiopienne !

Découvrez la vidéo de Melaku Belay, danseur emblématique éthiopien qui oeuvre pour la culture locale dans sa “boite de nuit” à Addis Abeba.

L'Éthiopie, c'est aussi...

De nombreuses espèces d’animaux sauvages et d’oiseaux, dont certaines endémiques comme le loup d’Abyssinie dans les monts Balé ou Simien. Les hippopotames et les crocodiles sont nombreux dans les eaux du lac Chamo.

Outre celles déjà citées, d’autres villes d’Ethiopie méritent le détour et même le séjour : la capitale Addis-Abeba pour son animation, ses bars, ses cafés, ses musées… Bahir Dar, près du Lac Tana et des chutes du Nil bleu. Diré Dawa pour sa douceur de vivre, ses marchés, ses hôtels et restaurants et sites d’art rupestre. Wendo Genet pour ses piscines alimentées par les sources d’eau chaude. Harar pour la vieille ville et ses marchés. Bati pour son environnement et son marché, ou encore Awasa pour sa proximité avec le lac et l’hôtel du coureur éthiopien Hailé Grebreselassié.

singes region awassa Nations sud
greyheadfisher-awasa-ethiopia_t20_4Jm9a8
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
loup d'abyssinie

Nos articles sur l'Éthiopie

guide-voyage-ethiopie-djibouti

Voyager en Ethiopie : 11 sites à voir

Un voyage en Ethiopie, pays deux fois plus grand que la France, est une aventure unique qui peut prendre de multiples facettes, tant le pays regorge de paysages divers ! Voici, parmi tant d’autres, 11 sites ou lieux à voir, selon les régions dans lesquelles vous séjournerez.

culture-ethiopie-religion-rencontres-guide

les 3 incontournables d’un voyage en Ethiopie

Lorqu’on évoque un séjour touristique, le mot « incontournable » est généralement réservé pour évoquer les sites caractéristiques du pays visité.
Dans cet article, le terme incontournable qualifie 3 traits de la culture éthiopienne que le voyageur ressent de manière évidente au contact de la population d’Ethiopie.

fr_FRFR