A la découverte des animaux de Djibouti

Malgré ses températures très élevées 6 mois par an, des précipitations rares, et ses zones arides semi-désertiques, la république de Djibouti est dotée d'une faune terrestre et maritime riche.
animaux-djibouti-flamands-roses

C dees animaux très divers sont facilement observables, ce qui est un plus quand on découvre Djibouti !

Pour vous en présenter quelques uns et pour le plaisir des yeux, en voici quelques exemples en mer, sur terre et dans les airs, que j’ai illustrés de photos : elles ont toutes été prises à Djibouti par Josiane et Bernard Lips, professeurs d’université, passionnés de spéléologie et de plongée, et spécialistes des poissons de Djibouti.

Les poissons de la République de Djibouti

Djibouti dispose de 370 kilomètres de côtes et plusieurs centaines d’espèces de poissons peuplent ses eaux territoriales. Que l’on soit plongeur en bouteille ou adepte de PMT (palmes, masque, tuba), on ne sait pas où donner du regard !

Le célèbre saisonnier : le requin baleine

A tout seigneur tout honneur, l’imposant requin baleine vient prendre ses quartiers d’hiver entre novembre et janvier, dans les eaux du golfe de Tadjourah. Ce poisson, mesurant entre 4 et 10 mètres de long en moyenne, y trouve le plancton, le krill et les petits poissons dont il se nourrit à raison d’une tonne par jour !

Totalement inoffensif pour l’homme, et se déplaçant lentement parfois près de la surface, il est facile d’évoluer avec lui, pour cela masque et tuba sont suffisants. Pour le découvrir, pensez à réserver pendant la saison ! Nous vous proposons des circuits incluant sa découverte : le circuit Plages et Campements, par exemple !

requin-baleine-animaux-Djibouti-plongee
Rencontre avec le Requin Baleine

Encore mal connu, le requin baleine est une espèce menacée en partie à cause de la pêche dont il fait l’objet dans certaines parties du monde, et des traumatismes provoqués par les hélices des moteurs. Bateaux et nageurs doivent garder leurs distances, pour éviter de le blesser ou de le perturber.sa

Richesse de la faune marine entre coraux, possoins-clown, tortues et dauphins …

Les abords d’îles comme l’Archipel des 7 frères hébergent de redoutables prédateurs : Grand Barracuda, Carangue, Carpe Rouge, requins et autres Mérous…

Egalement, on observe facilement raies, murènes et tortues depuis la surface.

La variété des couleurs de la faune marine et des nombreux coraux est source d’émerveillement. Parmi les espèces participant au spectacle, citons : le poisson-lion, le chromis bleu-vert, le labre barbier, le poisson-perroquet, les chirurgiens, le poisson-clown, et autres bancs de fusiliers. Terminons pour faire la liaison avec les oiseaux, avec les espadons et les dauphins, que l’on peut apercevoir émergeant de temps à autres au-dessus des flots.

Les oiseaux de Djibouti

Les amateurs d’oiseaux ne seront pas déçus… Les plus chanceux essaieront de repérer dans les monts Goda ou Mabla, le fameux francolin Djibouti, espèce endémique du pays, représentée depuis 2013 sur les pièces de 250 FD.

Djibouti est un pays de superficie réduite où sont concentrés des biotopes variés : plages, mangroves, lacs, montagnes, déserts…

Le Lac Abbé sapermet d’observer de nombreux animaux, y compris des oiseaux avec ses flamants roses, échassiers, oies et ibis.

Djibouti permet également d’observer plusieurs espèce de rapaces, notamment des vautours dans la zone désertique du Grand Bara, et le Néophron à Tadjourah.

Les zones semi-désertiques permettent également d’observer le coloré Guépier de Perse :

La fraîcheur et la verdure des Monts Goda abritent des espèces comme les Galao et Galao à bec jaune.

La faune terrestre de Djibouti

Moins nombreux et moins colorés que ceux de l’océan, les animaux terrestres de Djibouti, sont aussi dignes d’intérêt.

Domestique, le dromadaire majestueux n’en impose pas moins le respect. Il est chez lui, sur la piste, mais aussi bien souvent sur ou en bordures de routes…

animaux-djibouti-dromadaires-lac-assal
Dromadaires au lac Assal

A l’autre extrémité de l’échelle des tailles malgré son cousinage avec l’éléphant, le daman enchante petits et grands. C’est un herbivore de la taille d’un lapin dont le pelage brun fauve le rend difficile à repérer sur les rochers où il aime se prélasser au soleil.

On trouve dans les roches d’autres petits animaux tels que les écureuils fouisseurs ou les renards.

Antilopes et gazelles sont assez répandues à Djibouti. Vous ne pouvez pas manquer le dik dik, antilope naine de 40 cm au pelage gris, endémique des pays de la corne de l’Afrique. Leur nom vient du bruit qu’elles font lorsqu’elles sont en danger.

Parmi les animaux que l’on rencontre fréquemment à Djibouti, n’oublions pas les babouins, parfois agressifs. Les singes verts, chapardeurs de tout ce qui se mange, nous rendent visite dans les campements des monts Goda !

Chèvres et cabris sont omniprésents à Djibouti, en ville ou en brousse. Il n’est pas rare d’en voir un spécimen perché sur le sommet d’un petit acacia…

A la recherche des fauves

Beaucoup plus rarement, il est possible d’apercevoir à l’aube, une hyène qui fuira si vous tentez de l’approcher à moins de 300 mètres. N’essayez pas de la rattraper, elle peut courir à 60 km/heure…

Les amateurs de fauves et d’animaux endémiques de la Corne de l’Afrique apprécieront la visite du refuge Decan ! On y trouve entre autres espèces les célèbres guépards recueillis par le vétérinaire ! Mais c’est bien le léopard qui est présent dans la nature à Djibouti.

La visite du refuge permet également un bon aperçu de la flore locale !

Africorne propose la visite du Refuge Decan, notamment dans le parcours suivant : Paysages et Sensations.

Pour faire suite à vos commentaires et à l’actualité, une petite mise à jour s’impose pour parler d’une espèce qu’on croyait disparue, et re-découverte cette année : la musaraigne-éléphant, sorte de souris avec un museau allongé lui permettant d’aspirer les insectes dont elle se nourrit !

Photo et informations sur : https://www.wwf.fr/vous-informer/effet-panda/la-musaraigne-elephant-ressuscite-a-djibouti

Naturellement, l’énumération des animaux de Djibouti faite dans ce court article n’est pas exhaustive, vous en trouverez plus d’exemples sur le site Djibouti Nature.

Cependant, les photos ne remplacent par l’observation grandeur nature…

Alors je vous attends pour vous faire découvrir la faune et la flore de la République de Djibouti !

10 réponses

  1. Bonjour Annick
    Et félicitations pour votre réactivité ! Car on croyait cette espèce disparue depuis 1973, et ce n’est que depuis le mois d ‘août de cette année que 12 spécimens de musaraigne-éléphant ont été repérés à Djibouti. Il s’ agit d’un petit mammifère de la taille d’une souris dont le museau allongé lui permet d’aspirer les insectes dont il se nourrit.
    Il aurait une parenté commune avec l’éléphant…

  2. Excellent article merci! Juste deux precisons, le lezard n’est pas un cameleon mais un agame et il ne s’agit pas d’un leopard mais d’un guepard sur l’autre photo… OK ce sont des details

  3. Bonjour,
    Je trouve cet article intéressant, mais il y a cependant une question que je me pose : sur l’une des photos, on peut voir une chèvre en haut d’un arbre, mais comment fait-elle pour y grimper ? A-t-elle des griffes ?

    1. Bonjour Emma
      Les chèvres ou cabris perchés sur un acacia sont une image surprenante mais « classique » en République de Djibouti.
      Ces animaux n’ont pas de griffes, mais ils sont très agiles et sont capables de sauter sur les arbustes

  4. La découverte des mammifères deDjibouti est très tentante qu’ils soient dans la nature ou au refuge Decan ! Existe t’il un circuit dédié à la faune terrestre ?
    PS: Dans le paragraphe « A la recherche des fauves », il est mentionné les « célèbres léopards », n’y a t’il pas confusion avec les guépards ?

    1. Merci Dominique pour votre commentaire qui nous permet de rectifier une erreur; ce sont bien deux « célèbres guépards » (et non léopards) qui ont été recueillis au refuge DÉCAN (cf.la photo). Mais précisons que ce sont les léopards qui sont encore présents dans la nature à Djibouti.
      Il n existe pas encore de circuit dédié à la faune terrestre, mais nous pouvons en concevoir un pour vous cher Dominique !

    1. Oui Gilles, à Djibouti il y en a effectivement pour tous les goût: déserts, volcans, mangroves, plages, forêts, montagnes et de merveilleux fonds sous-marins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Partager sur email

Articles similaires :

Rejoignez nous sur Facebook :

fr_FRFR