Les 2 saisons de Djibouti : quelques mots sur le climat et les meilleurs moments pour partir

A Djibouti, le climat est chaud et aride, et les températures élevées. Les précipitations sont très rares. Ces caractéristiques générales, varient toutefois de manière très importante selon la période de l’année et selon le relief.
climat-djibouti

A Djibouti on distingue deux saisons : une saison très chaude qui va de mai à septembre et une saison plus fraîche, disons tempérée qui va d’octobre à avril. Malgré la chaleur, voyager à Djibouti permet de découvrir une impressionnante diversité de paysages : plages de sable blanc paradisiaques, zones semi-désertiques, mangroves, forêt primaire, paysages volcaniques, monts verdoyants… Laissez-vous surprendre !

Afin de donner une idée plus précise du climat, je donne dans cet article des informations chiffrées sur les températures et la pluviométrie mensuelle. Celles-ci doivent être relativisées car elles constituent des moyennes issues de données recensées sur plusieurs années. Ne soyez donc pas trop surpris, si des différences existent avec les températures que vous constaterez lors de votre séjour.

A titre d’exemple, le mois de novembre 2019 a connu de très fortes pluies qui ont provoqué des dégâts importants dans la capitale.

Djibouti-ville inondée

La chaleur est naturellement très fortement diminuée dans les zones montagneuses (monts Goda et Mabla) où le port de vêtements chauds est une nécessité avant et après le coucher du soleil. Pensez-y pour préparer votre valise, et surtout, n’hésitez pas à vous renseigner sur vos lieux de séjours avant de voyager à Djibouti !

Brouillard matinal dans la forêt du Day

La saison chaude à Djibouti : de Mai à Septembre

Pour cette saison, les températures minimales s’échelonnent de 29° (mai) à 32° (juillet, août) et les maximales de 33° (mai) à 38° (juillet et Août).

La température de l’eau de mer va de 30° à 31°.

Durant cette saison, il ne pleut quasiment pas. En outre, il arrive qu’un vent chaud et poussiéreux, le khamsin provoque une brusque élévation de la température déjà très chaude.

Enfin, dans les endroits proches de la mer, la forte chaleur associée à une forte humidité ambiante donnent un ressenti qui peut être désagréable. C’est pourquoi il est déconseillé de voyager à Djibouti durant cette période, surtout si vous êtes sensible à la chaleur !

La saison tempérée à Djibouti : d’Octobre à Avril

Pour cette saison, les températures minimales vont :

  • de 23° (décembre et janvier)
  • à 27° (octobre et avril).

Et les températures maximales sont :

  • de 27° (décembre, janvier et février)
  • à 31° (octobre).

La température de l’eau de mer va de 26° (janvier et février) à 30° (octobre).

Marée basse à Djibouti

A Djibouti, la pluie est rare. Lorsqu’elle tombe, c’est sous forme d’averses violentes et courtes, qui rendent les oueds impossibles à traverser, et qui peuvent provoquer des inondations dans certains quartiers de Djibouti-ville.

Durant cette saison, les mois « les plus pluvieux » sont décembre et février (5 jours de pluie) et janvier (8 jours de pluie). Les effets de ces pluies exceptionnelles peuvent être spectaculaires sur les paysages, qui voient renaître une végétation d’autant plus voyante, qu’elle est rare ! Et malgré les ravages qu’elle peut provoquer, notamment en zone urbaine, la pluie reste synonyme de « beau temps » pour les djiboutiens.

Oued Kalou

En conclusion, il est naturellement nettement préférable de prévoir de voyager à Djibouti sur les mois de la période tempérée…et de partir en Ethiopie voisine durant les mois de la période chaude !

Les effets du climat sur les paysages de Djibouti

Malgré, et à cause de l’aridité et de la sécheresse du climat de cette région de la corne de l’Afrique, la république de Djibouti est dotée d’une variété de paysages étonnante.

Les lacs

Le lac Assal et le lac Abbé constituent naturellement des sites incontournables du pays, dont je parle plus longuement dans l’article consacré à la géologie de Djibouti.

Les déserts

Le climat sec engendre des paysages désertiques ou semi-désertiques d’une grande beauté comme ceux du désert de Gagadé et de l’étendue du Grand Bara.

Dunes entre Gour Abous et Gagadé
Grand Bara, idéal pour une journée char à voile !

Quant aux rares averses, elles produisent de merveilleux écrins de verdure, et cela pas seulement dans les montagnes.

Point d’eau en aval du Canyon d’Abourma

Les plages et le littoral

Les zones littorales, outre leurs plages accueillantes et leurs campements, offrent des mangroves essentielles pour l’écosystème marin.

Djibouti est d’ailleurs connu des amateurs de plongée et de fonds marins, et de nombreuses espèces peuvent être observées en snorkeling, comme le requin-baleine !

Les monts et forêts

Paysage et climat moins connus à Djibouti, les zones montagneuses des monts Goda et des monts Mabla sont épargnées par le climat chaud et aride du pays. Toutes deux connaissent des températures agréables et fraîches et sont dotées de paysages verdoyants.

A 30 kms à l’ouest du golfe de Tadjourah, la forêt du Day culmine à 1500 m d’altitude sur un flanc du mont Goda.

On y accède par une belle piste d’une trentaine de kms. Cette forêt, qui fait partie d’un parc national protégé, est l’une des dernières forêts primaires du continent africain. Elle est en effet un aperçu de ce que devait être la végétation des montagnes du Sahara et de l’Arabie il y a plusieurs milliers d’années. Ainsi on y découvre des oliviers sauvages, des acacias géants et des jujubiers.

Les monts Goda sont parcourus de sentiers très agréables pour les amateurs de randonnées pédestres. Cascades, vues panoramiques, sont la récompense de vos efforts…

Pour profiter plusieurs jours des Monts Goda et de leur climat, les campements de Bankoualé, du Day et de Dittilou vous accueillent dans des paysages verdoyants. N’hésitez pas à parcourir l’article sur les campements afin d’en savoir plus sur le sujet !

Bankoualé dans les Monts Goda

Pour les amateurs de marche, le séjour « Randonneurs » vous permet notamment de joindre à pieds entre eux, les campements de Dittilou, du Day et de Bankoualé.

Les monts Mabla, situés à 25 km à l’ouest d’Obock, offrent eux aussi des températures vivifiantes, des paysages verdoyants et des panoramas à couper le souffle !

Paysages dans les monts Mabla

Les amateurs de randonnée pourront également profiter de campements sur place, comme le campement de Medeho, afin de se reposer après de belles journées de marche !

Data Massay dans les monts Mabla : photo publiée par la RAM (réseaux des associations des Monts Mabla)

Pour apprécier ces régions, n’oubliez pas de mettre une bonne paire de chaussures dans la valise !

Et davantage que les mots, j’espère que les quelques photos qui documentent cet article, auront permis de rendre compte des beautés naturelles et de la diversité des paysages de Djibouti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFR